Izlandbipbip » Maison » Monte escalier » Quelles sont les aides financières pour installer un monte-escalier ?

Quelles sont les aides financières pour installer un monte-escalier ?

Entre le fait de transformer le plan de la maison ou installer un monte-escalier, pour faciliter le déplacement d’une personne s’étant retrouvée dans un fauteuil roulant, le choix de l’installation du monte-escalier est parfois judicieux. Malheureusement, ce choix nécessite néanmoins des dépenses qui ne sont pas toujours accessibles à tous. Heureusement que des aides financières sont disponibles pour accompagner ceux qui sont dans le besoin. Quelles sont-elles donc ?

Quel est le budget nécessaire pour installer un monte-escalier ?

Le budget dont on a besoin pour installer convenablement un monte-escalier chez-soi  n’est pas fixe. Tout dépend dans un premier temps, de la maison concernée (le plan, les nombreuses contraintes de construction ou de destruction à faire, et etc.), puis dans un second temps, des caractéristiques du monte-escalier à installer. En effet, les modèles de ces dispositifs pour les personnes ayant perdues leur mobilité sont différents.

En tenant compte de tout cela, le budget dont vous pourriez avoir besoin peut être compris entre 3000 euros et 10000 euros. Vous comprenez donc la nécessité d’avoir une aide financière qui pourrait vous soulager dans ce genre de dépense.

Quelles sont les aides financières fiables pour installer un monte-escalier ?

Quand on parle d’aide financière et qu’il est question d’ordre pratiquement sanitaire, certains pensent directement à une aide de la sécurité sociale. Malheureusement, ce genre d’accompagnement ne fait pas partie des prestations ou des offres qu’offre la couverture de la sécurité sociale. Vous pouvez néanmoins compter sur :

Découvrez aussi  Tout savoir sur les prix des monte-escaliers Stannah

L’Anah

L’Anah est l’Agence Nationale de l’Habitat et parmi ses différents produits ou offres, se trouve la subvention « aux personnes en situation d’handicap ou de perte d’autonomie ». Grâce à cette subvention, les différents travaux de réaménagement des maisons des personnes ayant perdues leur mobilité peuvent se faire facilement.

Pour donc installer un monte-escalier, vous pourriez faire appel à cette aide financière. Cependant, elle ne sera accordée que lorsque certaines conditions seront remplies. Il s’agit entre autres du fait que le bénéficiaire doit :

  • Etre le propriétaire d’une maison en France dans laquelle l’installation sera faite, et ceci depuis plus de 15 ans au moins
  • Etre handicapé ou ne puisse plus se déplacer seul à cause de son âge (60 ans minimum)
  • Et etc.

Pour en savoir davantage sur les différentes conditions, il suffit de faire un tour sur le site de l’agence. Sachez également que cette aide est à hauteur de 35 à 50% des frais des travaux hors taxe.

L’APA

L’APA est l’Allocation Personnalisée d’Autonomie et constitue une aide financière créée pour permettre une prise en charge des frais ayant rapport à une perte d’autonomie. Faire donc appel à cette aide pour pouvoir installer un monte-escalier est tout à fait normal.

Cette aide est destinée aux personnes âgées d’au moins 60 ans. Elle se demande auprès du conseil départemental ou auprès des centres locaux d’information et de coordination. Sa valeur dépend des revenus de la personne qui en bénéficiera.

La PCH octroyée par la MDHP

Il s’agit de la prestation de compensation du handicap que propose la Maison départementale des personnes handicapées. Cette aide est l’une des plus demandées pour l’installation d’un monte-escalier. Bien évidemment comme toutes les autres citées plus haut, il y a un certain nombre de critère à remplir pour pouvoir en bénéficier.

Découvrez aussi  Combien coûtent les monte-escaliers ?

Le montant de cet accompagnement peut aller jusqu’à hauteur de 10000 euros, mais cela ne dépasse pas les 50% du total des frais de l’installation.

La caisse de retraite

Si le monte-escalier est pour un sénior, faire appel à l’aide proposée par la caisse de retraite peut aider à finaliser l’installation du dispositif à son domicile. Généralement, elle est plafonnée à 3500 euros, et il faudra présenter plusieurs pièces justificatives de la perte d’autonomie et bien d’autres choses.

Comment choisir l’aide financière adéquate pour installer un monte-escalier ?

Comme vous l’auriez constaté, les aides financières pour aider à concrétiser l’installation d’un monte-escalier dans une maison, sont nombreuses. En dehors de celles citées plus haut, il y en a encore plusieurs autres. Par rapport à ce fait, il est important de savoir en faire un choix.

En effet, parmi ces offres, il y en a qui sont uniques, c’est-à-dire que dès que vous y souscrivez, vous ne pouvez plus avoir accès à d’autres, quand bien même que le montant qui vous sera alloué ne suffise pas vraiment pour les travaux et tout ce que cela va engendrer. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de savoir faire son choix.

Pour choisir alors convenablement à quelle aide financière souscrire pour l’installation d’un monte-escalier, il faut bien évaluer les conditions d’éligibilité, à quelle hauteur les aides sont proposées. Après, il faut comparer ces points, à ce dont vous avez réellement besoin. S’il y en a qui couvrent beaucoup mieux que d’autres, alors vous savez vers quelles aides vous diriger.

 

 

A lire également